La SEF est une société savante crée en 1946 par Georges-Henri Rivière, fondateur du Centre d’ethnologie française. Située jusqu’en 2009 au Musée national des arts et traditions populaires à Paris, elle se trouve aujourd’hui à la Maison de l’archéologie et de l’ethnologie, sur le site de l’Université Paris Ouest  Nanterre  La Défense. Ses adhérents organisent chaque année des journées d’étude sur des thématiques contemporaines. Elle participe au comité de rédaction de la revue Ethnologie française dont elle détient le titre. Depuis 2014, elle publie également des ouvrages. Le propos de ce carnet est de contribuer à faire connaître les activités que ses membres organisent.

_____________________________

The SEF (French Ethnology Society) is an academic society created in 1946 by Georges-Henri Rivière, a French anthropologist who founded the Centre d’ethnologie française (French Ethnology Centre). Both of them were located at Museum for Arts and Popular Cultures in Paris until 2009 when the SEF moved to the Institut of Archeology and Ethnology at the Paris West University   Nanterre  La Défense. The Society organizes a special workshop every year about contemporary ethnographic issues. The Society also ownes the title of the academic journal Ethnologie française. This website aims at spreading information about the association and its members’s activities.

Société d’ethnologie française

Un peu d’histoire…

La SEF a pris le relais d’une autre société savante dissoute peu de temps auparavant : la Société du folklore français et du folklore colonial. De même qu’existait une Société des africanistes ou une Société des océanistes, la SEF regroupait tous ceux qui s’intéressaient à l’ethnologie du domaine français, à la croisée du folklore et de l’ethnologie. Le terme de folklore a disparu dans la nouvelle association qui entend par là s’inscrire dans le champ de l’étude des sociétés contemporaines.

A partir des années 1970, la SEF, en collaboration avec le musée des ATP, le Centre d’ethnologie française et la revue Ethnologie française dont elle détient le titre, a largement contribué au développement d’une ethnologie du proche.